Jeûner, comment ?

Objectif

Atteindre, sans modifier nos activités habituelles dans notre vie quotidienne et quelques soient notre âge et nos activités professionnelles et familiales, un état d’harmonie corps et esprit débarrassés de leurs toxines.

Aussi est-il important de suivre quelques règles avant, pendant et après le jeûne.

Le jeûne, est-ce pour moi ?

Le jeûne est a priori une démarche envisageable par tout un chacun. Il suppose un engagement personnel et volontaire. Traditionnellement, cette démarche nous vient du fond des âges et est présente dans toutes les cultures.

A notre époque où nous disposons de tant de choses disponibles au quotidien, elle peut paraître anachronique.

Et pourtant elle peut nous apporter tant de bienfaits, sur les plans spirituel et physique que ce serait dommage de s'en priver !

La méthode...

Nous appliquons la méthode inspirée du Dr. Buchinger et des jeûnes dans le quotidien lancée par Harry Wettstein, psychologue et philosophe protestant suisse.

Le jeûne est la seule démarche volontaire qui potentialise le travail naturel d’élimination des toxines du corps. A ce titre, il est aussi important que l’alimentation!

Car si chaque cellule a, de manière vitale, besoin de respirer, de s’hydrater et de se nourrir, elle doit aussi et surtout évacuer les déchets au fur et à mesure. Les dangers découlant du jeûne sont si minimes qu’ils sont presque négligeables ou insignifiants. En principe, il convient à toute personne adulte et en bonne santé.

Il ne convient pas aux enfants, ni aux femmes enceintes, ni aux personnes diabétiques, ni à celles qui sont en sous-poids.

A noter que le comportement hormonal est modifié. Attention donc pour celles qui utiliseraient une méthode naturelle de contrôle des naissances !

La semaine préparatoire...

... devrait idéalement commencer au minimum 6 jours avant le jeûne en éliminant de votre alimentation :

J-7 : alcool, café, thé, cacao + tous les « produits chimiques »

J-6 : protéines animales (viande, charcuteries, œufs, produits laitiers, poissons )

J–5 : graisses animales et végétales, huiles, oléagineux

J-4 : protéines végétales (légumineuses)

J-3 : céréales et produits dérivés (pains, pâtes, …)

J–2 : fruits crus

J–1 : légumes crus

Nous ne sommes pas tous égaux : pour certains d’entre nous, il s’agira d’éliminer petit à petit, au moins deux semaines avant certains aliments pris en excès :  alcools, thé, café, viande rouge et produits ultra-transformés.

Pour d’autres, 6 jours de préparation suffiront.

Il est conseillé de manger moins, de boire au moins 2,5l d’eau par jour, et de s’oxygéner.

La semaine de jeûne...

Décider de jeûner, c’est déjà se mettre en marche… Abordons le jeûne avec confiance !

Donnons-lui un sens: en prenant du temps pour soi, en éliminant ce qui n’est pas essentiel au profit de la lecture d ‘un bon livre, de moments de détente, de repos, de temps de prière/méditation.

Le jeûne à proprement consiste à ne rien manger de solide, en buvant de l'eau et des tisanes. En outre, le jeûne peut s’accompagner d’un léger apport alimentaire liquide : bouillon de légumes filtré, jus de fruits /légumes frais et bio, dilué ou pas (voir Exemples de menu du jour ).

Le déjeûne

Après une semaine de repos complet, notre système digestif a besoin de temps pour redémarrer en douceur.

Le gros burger mayonnaise le lendemain du déjeûne sera difficilement accepté par notre organisme !

Aussi une période "douce" de quelques jours sera-t-elle souhaitable.

Responsabilité

Chaque participant doit se prendre en charge, notamment sur le plan médical si besoin est. Les personnes qui prennent des médicaments ou ayant un problème de santé sont priées de consulter au préalable leur médecin.

Les organisateurs déclinent toute responsabilité liée à la pratique du jeûne.