Jeûner, pourquoi ?

Une invitation...

... à passer d’une alimentation extérieure à une alimentation intérieure

Pour nous accompagner dans cette démarche individuelle et de partage, nous sommes soutenus par des enseignements qui nous aident à intérioriser la parole de Dieu, nourriture de choix à savourer pleinement.

Au cours des trois soirées d’enseignements, nous nous encourageons et nous soutenons mutuellement par des échanges en petits groupes : la communauté des jeûneurs et jeûneuses constitue une ressource primordiale pour vivre pleinement cette expérience.

Sur le chemin menant vers Pâques, le jeûne est aussi une invitation à manifester notre solidarité envers autrui par un geste significatif. C’est le sens de notre soutien financier collectif. La contribution qui nous est demandée est inclue dans la participation aux frais à régler lors de l’inscription.

Une chance...

... pour le corps, pour un nouveau départ !

Laissons derrière nous quelques kilos en trop et les toxines qui empoisonnent.

Dans le cadre d’un jeûne, l’organisme s’offre une mise au repos du système digestif, mais aussi nerveux, endocrinien, cardio-vasculaire, circulatoire et respiratoire.

Le jeûne est un temps de repos pour le corps. Les intestins se reposent, les inflammations diminuent (arthrose, dermatoses, allergies…), nous prenons conscience de nos mauvaises habitudes.

Nous négligeons trop souvent notre corps, le jeûne réapprend à lui apporter plus d’attention bienveillante. S’il suit une méthode confirmée, celui qui jeûne améliore son bien-être physique et sa santé.

Un défi...

... celui d’entamer un retour sur soi-même.

Le défi d’être davantage à l’écoute de ses besoins psychiques, émotionnels, de ses limites, de ses peurs et de ses espérances.

Le jeûne régénère toutes les cellules, y compris celles du cerveau : les idées sont plus claires et le cœur plus léger. Une incitation à laisser agir l’Esprit de Dieu et à re-naître.